1. Recherche
  2. Répertoire des recherches
  3. Au sujet de l'étude: Canada Dance Mapping

Au sujet de l'étude: Canada Dance Mapping

27 mars, 2015

On peut danser presque n’importe où : dans la rue, à l’école et dans des centres communautaires partout au pays. Elle est pratiquée par les jeunes et les moins jeunes et appréciée en personne ou en ligne. Le Conseil des arts du Canada dirige un vaste projet de recherche visant à mieux comprendre l’ensemble de l’écosystème de la danse au Canada et ses répercussions socioéconomiques. Il collabore avec le Conseil des arts de l’Ontario (qui a coparrainé l’étude) ainsi qu’avec des membres du milieu de la danse et des organismes de soutien aux arts de tous les paliers de gouvernement. 

Étudiants embauchés pour l’été

Étudiants embauchés pour l’étéL’Étude cartographique de la danse au Canada a bénéficié des contributions uniques de plusieurs jeunes personnes de talent qui ont été embauchées pour l’été. Nous les remercions et soulignons la qualité de leur travail :

  • Simon Harchun (2012)
  • James Vuckovic (2013)
  • Jennifer Bin et Ben Compton (2014)

Comité directeur

Le comité directeur est composé de représentants de la danse provenant des organismes publics de soutien aux arts qui ont organisé et lancé l’Étude cartographique de la danse au Canada, ainsi que de représentants de la danse issus du milieu professionnel de la danse.

Le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de l’Ontario, qui financent l’Étude cartographique de la danse au Canada, ont comme mandat de soutenir l’activité artistique professionnelle. Il était donc important que le comité directeur tienne compte du secteur professionnel et appuie les politiques et les principes de ces deux conseils. Le comité se compose de personnes qui connaissent les différents genres de danse, qui sont en rapport avec les réseaux de la danse dans tout le pays, qui font preuve d’ouverture et, surtout, qui adhèrent à l’objectif de l’étude. Nous reconnaissons que le comité directeur ne représente pas l’ensemble de la danse au Canada, critère impossible à remplir, car un tel groupe serait beaucoup trop important et complexe.

Les membres du comité directeur ont pour mandat d’agir en tant qu’ambassadeurs de l’étude et d’aider à orienter la recherche afin d’obtenir des résultats pertinents et utiles au milieu de la danse. Il incombe au comité d’informer, de conseiller, d’aider, de soutenir, de superviser et de communiquer l’objectif de l’étude et sa réalisation. Le comité directeur a notamment pour tâches :

  • d’aider au recrutement de chercheurs;
  • de fournir des conseils et des directives pour la réalisation de l’étude, en suggérant des sources de données et des personnes-ressources, en aidant à établir la terminologie et les définitions et en déterminant les priorités en vue de combler les lacunes sur le plan de la recherche ou pour ce qui exige un examen plus approfondi;
  • de répondre aux demandes de renseignements des chercheurs et examiner leurs propositions de rapport.

Pour compléter le comité directeur, nous invitons à l’occasion à certaines réunions et pour des projets de recherche particuliers, des personnes aux connaissances spécialisées dans d’autres domaines qui agissent comme conseillers. Lorsque nous avons mené le sondage « Oui je danse », nous avons invité quatre personnes :

  • Dianne Milligan (Halifax), qui connaît bien les milieux professionnel et récréatif de la danse dans les provinces de l’Atlantique.
  • Renata Souter (Ottawa), dont l’expérience combine les domaines de la danse intégrée (une forme pratiquée par des danseurs handicapés et non handicapés), et de la danse pour jeunes publics.
  • Gerri Stemler (Winnipeg, pour son expérience dans le domaine récréatif de la danse.
  • Lys Stevens (Montréal), qui connaît bien le domaine de la danse sociale, ainsi qu’une vaste gamme de genres de danse, et qui a réalisé l’une des étapes préliminaires de l’étude : l’inventaire des organismes de danse composés de membres et des réseaux de danse.

Membres du Comité:

Caroline Lussier

Caroline Lussier, coprésidente du comité
Chef, Service de la danse, Conseil des arts du Canada
150, rue Elgin, C.P. 1047 Ottawa (Ontario) K1P 5V8
Courriel : caroline.lussier@canadacouncil.ca
Tél. : 613-566-4414, poste 5500 Sans frais : 1-800-263-5588, poste 5500
Site Web : www.conseildesarts.ca

Les artistes et le milieu de la danse ont toujours été déterminants dans les choix de carrière et l’implication communautaire de Caroline Lussier. Mme Lussier s’est jointe à La La La Human Steps comme adjointe à la coordination pour la direction artistique en 1990, puis est devenue directrice adjointe de Diagramme gestion culturelle, chargée de programmes de la danse et des arts multidisciplinaires du Conseil des arts et des lettres du Québec, directrice administrative de la Compagnie Marie Chouinard et codirectrice générale de l’Espace Libre. Elle a entrepris les fonctions de directrice administrative pour le Festival TransAmériques en 2007 et, en septembre 2011, elle a pris la relève du poste de chef du Service de la danse au Conseil des arts du Canada.

Myles Warren

Myles Warren, coprésident du comité
Danse et prix, Conseil des arts de l’Ontario
151, rue Bloor O., 5e étage, Toronto (Ontario) M5S 1T6
Courriel : mwarren@arts.on.ca
Tél. : 416-969-7422 Sans frais : 1-800-387-0058, poste 7422
Site Web : www.arts.on.ca

Myles Warren est le responsable de la danse et des prix du Conseil des arts de l’Ontario depuis sa nomination en 2002. Avant de se joindre à cet organisme, il a travaillé comme directeur exécutif de Dance Umbrella of Ontario, de 1992 à 2002, et a ainsi géré des compagnies de danse comme Menaka Thakar Dance Company, Peggy Baker Dance Projects, Sampradaya Dance Creations, MOonhORsE dance theatre et Fujiwara Dance Inventions. Il a également exercé les fonctions de directeur général de Desrosiers Dance Theatre, en plus de travailler comme conseiller en arts. Myles Warren a codirigé Arts for Change, une initiative d’accroissement de la capacité en danse, à Toronto, en Ontario.

Kathy Allen

Kathy Allen
Arts and Grants Consultant
3130 Laurier Drive, Saskatoon, SK, S71 5J7
Courriel :kathy.allen@saskatoon.ca
Tél. : 306-975-3391
Adresse Web : www.saskatoon.ca

Kathy Allen est coordonnatrice du Service des arts et des subventions à la Ville de Saskatoon. De 2004 à 2013, elle a occupé le poste de coordonnatrice des programmes de danse, musique et théâtre au Conseil des arts de la Saskatchewan. Avant cela, elle a travaillé comme directrice et régisseuse indépendante et a participé à plusieurs premières canadiennes et mondiales de théâtre. Ancienne artiste en résidence de la Ville de Saskatoon, elle a fait de nombreuses tournées en tant qu’animatrice d’atelier dans les domaines du théâtre et des arts visuels.

Marc Bovin

Marc Boivin
Président, Fondation Jean-Pierre Perrault
Email: marcrboivin@yahoo.com

Danseur, improvisateur, enseignant et chorégraphe, Marc Boivin commence sa carrière au Groupe de la Place Royale à Ottawa sous la direction de Peter Boneham. Dès 1985, il assiste aux balbutiements de la compagnie O Vertigo avec Ginette Laurin. Depuis 1991, c’est à titre de danseur indépendant qu’on le retrouve au Québec et à l’étranger dans le travail de nombreux chorégraphes de renommée tels que Louise Bédard, Sylvain Émard, Jean-Pierre Perreault, Tedd Robinson, Catherine Tardif et les improvisateurs Andrew Harwood et Peter Bingham. Il remporte en 1999 le prix Jacqueline-Lemieux décerné par le Conseil des arts du Canada. Affilié à LADMMI, l’école de danse contemporaine depuis 1987, il enseigne et chorégraphie régulièrement dans diverses écoles et organismes à travers le Canada. Il est président de la Fondation Jean-Pierre Perreault depuis 2005 ainsi que du Regroupement québécois de la danse (RQD) depuis 2010.

Photo: Michael Slobodian

Ellen Busby

Ellen Busby
Coordonnatrice financière, Division des Disciplines artistiques, Conseil des arts du Canada
150, rue Elgin, C.P. 1047 Ottawa (Ontario) K1P 5V8
Courriel : ellen.busby@canadacouncil.ca
Tél. : 613-566-4414, poste 5506 Sans frais : 1-800-263-5588, poste 4090
Site Web : www.conseildesarts.ca

Ellen Busby a été attirée par les arts dès sa plus tendre enfance, ayant commencé à travailler dans le domaine du théâtre communautaire avec ses parents à l’âge de six ans. Plus tard, elle a entrepris sa carrière professionnelle comme technicienne de productions théâtrales et régisseuse générale, avant de s’occuper de gestion des arts. Elle a exercé des fonctions de gestion au sein de compagnies de danse, d’organismes de service aux arts et d’organismes de financement. Elle a travaillé pendant dix ans comme conseillère et mentor spécialisée dans la planification stratégique, les changements organisationnels, les modèles financiers et la préparation de demandes de subvention. Elle a été employée au Conseil des arts du Canada de 1987 à 1994 à titre d’agente des finances au Service de la danse. En janvier 2009, elle s’est jointe de nouveau au Service de la danse, mais en tant qu’agente de programme.

Douglas Durand

Douglas (Doug) Durand
Planificateur culturel, Services culturels, Ville de Vancouver
Édifice Woodward’s Heritage, bureau 501, 111, rue Hastings O., Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 1H4
Courriel : douglas.durand@vancouver.ca
Tél. : 604-871-6007
Site Web : http://vancouver.ca/parks-recreation-culture/arts-and-culture.aspx 

La carrière de Doug Durand en administration des arts s’étend sur trois décennies, période au cours de laquelle il a exercé diverses fonctions dans des disciplines variées, mais plus particulièrement en danse. En 2000, il a déménagé à Londres pour travailler à titre d’agent de la danse au sein du Conseil des arts de l’Angleterre. Lorsqu’il est revenu au Canada, en 2003, le Conseil des arts du Canada l’a chargé de documenter et de rédiger la collection de récits à la première personne Danser nos histoires, qui présente des renseignements sur la pratique d’animation en danse au Canada. Doug Durand s’est joint aux services culturels de la Ville de Vancouver à titre de planificateur culturel en 2005, assurant la prestation d’un programme de subventions et de prix pour aider les organismes artistiques à but non lucratif.

Judy Harquail
Ontario Presenting Network
Courriel : jharquail@gmail.com

Judy Harquail compte plus de 25 années d'expérience dans le domaine des arts de la scène. Ses réalisations antérieures incluent la direction et l'exécution de tournées pour quelques-unes des compagnies de danse et d'opéra les plus respectées du Canada, l'élaboration et la réalisation de campagnes de marketing stratégiques et une collaboration avec un vaste éventail d'organismes artistiques et de professionnels des arts, au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde. Parmi les nombreux projets auxquels elle travaille actuellement, elle occupe le poste de gestionnaire de programme pour les Agents culturels canadiens, elle travaille pour le Ontario Presenters Network, où elle est chargée du programme Ontario danse, de la plateforme semestrielle Ontario danse, du programme de nouveau départ et du programme de tournées d'engagement des Agents culturels canadiens. Ayant travaillé sous contrat pour le Conseil des arts du Canada et pour le ministère du Patrimoine canadien dans le cadre du lancement du Fonds du Canada pour la présentation des arts en Ontario, elle possède également une vaste expérience des relations avec les organismes de financement de tous les ordres de gouvernement. Mme Harquail a reçu le prix du Centre national des Arts 2007 pour sa contribution marquée au domaine des tournées.

Lyne Lanthier

Lyne Lanthier
Chargée de programmes, Direction de la musique et de la danse, Conseil des arts et des lettres du Québec
79, boul. René-Lévesque E., 3e étage, Québec (Québec) G1R 5N5
Tél. : 514-864-2006 Sans frais : 1-800-608-3350
Courriel : lynelanthier@calq.gouv.qc.ca
Site Web : www.calq.gouv.qc.ca

Lyne Lanthier est titulaire d’un baccalauréat en psychologie de l’Université d’Ottawa. Elle a étudié la danse à la Main Dance Place (Vancouver), à la Simon Fraser University, à l’Université du Québec à Montréal et avec Linda Rabin. Après avoir dansé avec la Karen Jamieson Dance Company (KJDC), elle s’est dirigée vers le domaine de la gestion des arts, travaillant comme agente de publicité et coordonnatrice de tournée pour cette même compagnie, pour Festival Danse Canada, et plus tard, pour Montréal Danse. Elle travaille comme agente des programmes de danse depuis 1993, d’abord à l’Office des tournées du Conseil des arts du Canada puis, depuis 1997, au Conseil des arts et des lettres du Québec.

Geraldine Manossa

Geraldine Manossa
Consultant des arts autochtones
Osoyoos (Colombie-Britannique)

Geraldine Manossa est membre de la Première nation des Cris de Bigstone, dans le nord de l’Alberta. Elle a obtenu une maîtrise ès arts de l’Université de Lethbridge, avec une spécialisation en connaissances et prestation des Cris autochtones. Elle écrit à propos des processus de prestation autochtones et présente son travail lors de différents festivals partout au Canada, notamment le Shared Habitat Festival (Toronto), le Stream of New Dance Festival (Saskatchewan), le Talking Stick Festival (Vancouver) et Dance Explosions (Calgary). Ses méthodes de prestation ont déjà fait l’objet d’un documentaire intitulé Living Bodies, créé par une professeure de l’Université de Lethbridge, Lisa Doolittle. On trouve ses publications les plus récentes dans le volume un de l'Aboriginal Drama and Theatre – Critical Perspectives on Canadian Theatre in English, et Uncovering Spirit, fondée sur une prestation propre à un lieu, avec le chorégraphe Bill Coleman et l'auteur Floyd Favel (Great Plains Research Centre Press).

Harry Paterson

Harry Paterson
Directeur de la production et des tournées, Alberta Ballet
141, 18e Avenue S.-O., Calgary (Alberta) T2S 0B8
Tél. : 403-245-4222, poste 524
Courriel : harryp@albertaballet.com
Adresse Web : www.albertaballet.com

Né à Londres (Angleterre), Harry Paterson a commencé sa carrière comme danseur et acteur sur les planches ainsi qu'à l'écran, au sein de sociétés incluant BBC TV, BBC Radio, Metro Goldwyn Mayer, Le Ballet du Rhin, l'Office de radiodiffusion télévision française (ORTF) à Paris, et Les Grands Ballets Canadiens de Montréal. Il est directeur de production d'Alberta Ballet depuis 1990, et depuis, il contrôle la production de même que le budget de centaines de ballets, et a créé diverses possibilités de tournées mondiales pour la compagnie. Avant d'arriver à Alberta Ballet, M. Parterson a travaillé plusieurs années à Montréal, où il a occupé des postes principaux de production au sein de divers organismes comme la Société de la Place des Arts, l'École nationale de théâtre du Canada, Les Grands Ballets Canadiens de Montréal et l'Office national du film du Canada. Il a également travaillé comme régisseur pour plusieurs productions au Delacorte Theater de New York, au Stratford Festival et au Centre national des Arts. La carrière de M. Paterson l'a conduit en Asie, en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.

Soraya Peerbaye

Soraya Peerbaye
Écrivaine et consultante en danse
Toronto (Ontario)

Soraya Peerbaye est une écrivaine et consultante en danse qui vit à Toronto. Elle a été agente de la danse au Toronto Arts Council, de 2004 à 2012, après avoir été coordonnatrice du Bureau de l’équité au Conseil des arts du Canada. Elle a aussi été consultante en équité pour le Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts (anciennement le Programme national de formation dans le secteur des arts) du ministère du Patrimoine canadien. Soraya détient une maîtrise en beaux-arts avec spécialisation en création littéraire de l’Université de Guelph et son premier recueil de poésie, Poems for the Advisory Committee on Antarctic Names, a été mis en nomination pour le Prix Gerald-Lampert.

Katrina Rice

Katrina Rice
Agente de programme, Conseil des arts de Terre-Neuve-et-Labrador
C.P. 98, 1, rue Springdale, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) A1C 5H5
Tél. : 709-726-2212 Sans frais : 1-866-726-2212
Courriel : krice@nfld.net
Site Web : www.nlac.nf.ca

Katrina Rice travaille au sein du Conseil des arts de Terre-Neuve-et-Labrador depuis onze ans. À son arrivée au Conseil, elle avait de l’expérience dans les domaines des arts visuels, de l’éducation, de la technologie et de la gestion des arts. Elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts, avec concentration en textiles, en graphisme et en éducation artistique de la Nova Scotia College of Art and Design University. Elle passe une grande partie de son temps libre à effectuer des recherches sur la pratique de l’administration des arts, à assister à des spectacles et à voir des artistes à l’œuvre à Terre-Neuve-et-Labrador, et à travailler bénévolement à des projets artistiques (de même qu’à mettre sur pied sa propre pratique artistique lorsqu’elle en a le temps). Elle se passionne pour les projets et le travail dont l’objectif est la compréhension et le perfectionnement des artistes de toutes les disciplines. Au Conseil des arts de Terre-Neuve-et-Labrador, elle gère les subventions de projets professionnels et les programmes de festivals professionnels, en plus d’être chargée de l’entretien du réseau informatique du Conseil.

Barbara Richman

Barbara Richman
Courriel : brichman1@me.com

Résidant en Nouvelle-Écosse, Barbara Richman travaille actuellement comme conseillère en arts et en gestion du patrimoine, et comme directrice générale de Strategic Arts Management, un organisme de service de soutien sans but lucratif dans le domaine des arts de la scène. Au cours des trente dernières années, elle a travaillé avec des artistes indépendants ainsi qu'avec des organismes de petite ou grande importance et des organismes de financement, mandat qui portait sur la planification, les opérations, la gouvernance et le développement durable. En outre, elle a enseigné la gestion des arts à la Dalhousie University et a occupé des postes de cadre supérieure au sein de Halifax Dance, Jest In Time Theatre, Debut Atlantic et Symphony Nova Scotia. Elle a fait partie des Boards of Dance In Canada Association, de la Canadian Dance Assembly et de la Fondation des Prix chefs-d’œuvre de la Nouvelle-Écosse, et a également été membre du comité directeur du Conseil des arts de la Nouvelle-Écosse et du comité d'examen du statut de l'artiste de la Nouvelle-Écosse.

Joyce Rosario

Joyce Rosario
Associate Curator, PuSh International Performing Arts Festival
Vancouver Colombie-Britannique
Tél. : 604.605.8284
Courriel : joyce@pushfestival.ca
Site Web: www.pushfestival.ca

Pendant trois ans, elle a occupé le poste de directrice générale de Made in BC – Dance on Tour, un réseau régional de diffuseurs de danse qui se consacre à l'accroissement du public et les possibilités de tournées en danse contemporaine, en Colombie-Britannique. De 2002 à 2007, elle a travaillé avec Battery Opera comme gérante de troupe, et en 2006 comme administratrice du Dancing on the Edge Festival. Elle a rempli un mandat d'un an au sein du conseil d'administration du Conseil des arts de la Colombie-Britannique, en 1998, dans le cadre d'une initiative provinciale de Youth on Boards. Elle continue de participer à divers conseils d'administration et comités, dont CanDance, l'Emerging Arts Professional Network, et à une nouvelle initiative de perfectionnement professionnel de l'Association canadienne des organismes artistiques (CAPACOA), The Succession Plan. Joyce Rosario est diplômée du programme de création et de production de théâtre de l'University of British Columbia.

Yvon Soglo

Yvon ‘Crazy Smooth’ Soglo
Fondateur & Directeur, Compagnie de danse Bboyizm
Ottawa-Gatineau
Courriel: crazysmooth@gmail.com
Site Web: www.bboyizm.ca

Danseur, chorégraphe, professeur de danse, conférencier, Yvon Soglo, alias B-boy Crazy Smooth, pratique la danse depuis plus de dix ans et s’est imposé comme l’un des meilleurs danseurs de rue au Canada. À l’instar de nombreux danseurs de rue de part le monde, Smooth est un autodidacte, quoique sa passion et son respect pour l’histoire de cet art l’ont conduit à étudier auprès de certains des éminents danseurs de rue de New York, notamment : Ken Swift, Brian Green, Shannon (Which Way Shah), M. Wiggles, et Breaks Kru. Son expérience professionnelle l’a amené a travailler comme instructeur auprès des acrobates u Cirque du Soleil, donner des spectacles au festival du jazz de Nancy, France, et remporter l’édition 2006 du Most Valuable B-Boy au concours annuel intitulé King of New York. Grace a son engagement continu dans cet art, Smooth a agi comme orateur principal à la conférence international des Nations-Unies sur la jeunesse a Edmonton en 2007. Sa décision de consacrer sa vie à la danse a enrichi la communauté et transformé cet artiste en humble ambassadeur des arts. Smooth entreprend d’élever et de perpétuer la culture de la danse de rue dans le milieu des arts de la scène. « Danser pour s’exprimer et non pour impressionner. »

David Trent

Michael Trent
Chorégraphe, danseur, professeur et producteur
Tél. : 416-367-1800, poste 31 Télec. : 416-367-1870
Courriel : mtrent7@aol.com

Michael Trent fait des choses avec des gens pour d’autres. Michael a obtenu une reconnaissance nationale comme chorégraphe, danseur et professeur. Il a eu le plaisir de jouer ces divers rôles aux côtés de collaborateurs aussi éminents que Louise Bédard, Peter Boneham, Sylvain Émard, K.G. Guttman, Ame Henderson, Christopher House, Sasaha Ivanochko, Jean-Pierre Perreault, Doug Varone et Jacob Zimmer. Il a été le directeur artistique et le chorégraphe résident de la compagnie de danse Dancemakers and the Centre for Création, de 2006 à 2014, et directeur artistique du collectif de danse empty collective, de 2000 à 2006.

Photo – crédit David Coleman

Les conversations sur la danse donnent le coup d’envoi du projet

Le Conseil des arts du Canada a tenu une conversation sur la danse le 19 mars 2011, à Ottawa, afin d’aider à lancer cette étude importante visant à cartographier la danse au Canada. Cet événement d’une journée a été animé par les chercheuses Susanne Burns et Sue Harrison, auteures de Dance Mapping: A window on dance 2004-2008, un rapport commandé par le Conseil des arts de l’Angleterre. L’événement a rassemblé 40 personnes représentant un large éventail de praticiens de la danse provenant de neuf provinces et de deux territoires, d’un bout à l’autre du pays. Les participants ont apporté des expériences variées, des intérêts divers, une connaissance des questions autochtones, une compréhension des influences des communautés de culture particulière et une perspective historique de la danse au Canada.

Dance conversation

 

L’événement a commencé par une présentation sur la recherche sur la cartographie de la danse effectuée récemment en Angleterre, ainsi que par un exposé sur l’origine de l’étude cartographique au Canada et sur ses progrès à ce jour.

La journée comprenait une série de trois séances en atelier. Les discussions ont été stimulantes, intéressantes et, surtout, ont soutenu la proposition de réaliser une étude cartographique de la danse au Canada. La journée s’est conclue par une séance plénière au cours de laquelle les participants ont approuvé le cadre et l’objectif du projet.

Messages clés issus de la conversation sur la danse :

  • Inclusive – La recherche doit examiner un large spectre de la danse des quatre coins du pays et comprendre toutes les formes de participation, notamment la danse professionnelle, communautaire et participative. L’étude doit tenir compte de l’importance de la diversité de la danse et de son lien avec notre héritage en tant que Canadiens, avec nos espaces et nos lieux, avec la géographie et la distance, et avec les communautés de la danse urbaines, rurales, éloignées et isolées.
  • Centrée sur les artistes – À toutes les étapes de la recherche, l’artiste en danse doit être au cœur des travaux. Il est important de reconnaître la différence entre ceux qui gagnent leur vie grâce à la danse et ceux qui y participent d’autres façons.
  • Relations avec d’autres domaines – La recherche doit examiner les relations et les liens qui touchent la pratique de la danse professionnelle, l’éducation et l’expérience en danse participative, la santé et d’autres secteurs sociaux.
  • Non hiérarchique – Il est important de reconnaître qu’il existe une hiérarchie en danse, mais la recherche ne doit pas se limiter à cela, ni aux définitions existantes de la danse au Canada. L’étude doit avoir pour objectif d’être assez générale pour nous permettre de prendre en compte les personnes qui ne se considèrent pas comme des danseurs ou qui ne définissent pas leurs réalisations comme de la danse, mais qui, à notre point de vue, sont bel et bien des artistes de cette discipline.
  • Récits – La recherche pourrait mettre au point une méthode fondée sur le récit fournissant des données probantes quantitatives et qualitatives sur la danse d’un bout à l’autre du pays, afin de raconter une histoire. L’histoire doit décrire l’évolution et les lacunes de la danse au Canada, ainsi que définir et justifier sa nature. Le processus de recherche doit permettre aux participants de décrire la danse à leur façon et de contribuer à l’étude au moyen de leurs histoires.
  • Clarté de la langue – Il est important que la terminologie et la formulation du rapport soient inclusives et accessibles, afin que tous puissent se reconnaître dans l’étude.
  • Avenir – L’étude cartographique doit présenter des données fondamentales pour soutenir et améliorer notre compréhension de la danse d’aujourd’hui, en ayant pour objectif de contribuer à la planification et à la prise de décisions à propos des différentes méthodes de travail et de collaboration dans le domaine de la danse. L’étude pourrait dévoiler des lacunes et un besoin d’approfondir la recherche, des défis auxquels le milieu de la danse pourrait collectivement s’atteler pour améliorer sa position au Canada.

Progression

La conversation sur la danse a été organisée par un comité formé de sept représentants d’organismes municipaux, provinciaux et fédéraux de soutien aux arts. Le lendemain, le comité s’est réuni et a reconnu la grande volonté de la communauté de prendre part à l’étude de façon intégrée. Par conséquent, le comité a augmenté le nombre de ses membres pour inclure des représentants du milieu de la danse professionnelle, a modifié son appellation pour comité directeur et supervisera l’orientation de l’étude.

Dance conversation

 

La recherche pour l’étude cartographique sera éclairée par les résultats de la conversation sur la danse. Dirigée par le Conseil des arts du Canada, avec le soutien du Comité directeur et en partenariat avec les organismes municipaux, provinciaux et fédéraux de soutien aux arts, l’étude s’appuiera sur cette rencontre lors des prochaines conversations de la communauté dirigées par les chercheurs de l’étude, afin de traiter de manière approfondie de tous les aspects du secteur de la danse. La réussite de cette étude repose sur un processus qui assure communication et participation avec le milieu de la danse tout au long du projet.

 

Participants à la conversation sur la danse

  • Calla Lachance, Neighbourhood Dance Works, NL
  • Lisa Porter, Independent dance artist, NL
  • Sue Urquhart, Atlantic Presenters Association, PEI
  • Dianne Milligan, Dance Nova Scotia, NS
  • Barbara Richman, Strategic Arts Management, NS
  • Lucie Boissinot, L'École de danse contemporaine (LADMMI), QC
  • Marc Boivin, Fondation Jean-Pierre Perrault, QC
  • Emmanuelle Calvé‚ Chorègraphe, interprète et enseignante, QC
  • Clothilde Cardinal, Danse Danse, QC
  • Cathy Levy, National Arts Centre/Centre national des arts, QC
  • Caroline Lussier, Festival TransAmériques, QC
  • Yvon Soglo, Bboy Crazy Smooth, QC
  • Monik Vincent, Chorègraphe, QC
  • Miriam Adams, Dance Collection Danse, ON
  • Michael de Coninck-Smith, Canadian Children's Dance Theatre, ON
  • Nathalie Fave, Canadian Dance Assembly / Assemblée canadienne de la danse, ON
  • Denise Fujiwara, Fujiwara Dance Inventions, ON
  • Judy Harquail, Ontario Presenting Network, ON
  • Christine Moynihan, Dance Umbrella of Ontario, ON
  • Garry Neil, Dancer Transition Resource Centre (DTRC), ON
  • Lata Pada, Sampradaya Dance Creations, ON
  • Gerard Roxburgh, National Ballet, ON
  • Renata Soutter, Propeller Dance, ON
  • Michael Trent, Dancemakers, ON
  • Barbara Nepinak, Summer Bear Dance Troupe, MB
  • Clarence Nepinak, Summer Bear Dance Troupe, MB
  • Danielle Sturk, productions dieselle productions, MB
  • Carol Greyeyes, Writer, actor, dancer, choreographer, teacher, SK
  • Nicole Mion, Springboard Performance, AB
  • Harry Paterson, Alberta Ballet, AB
  • Barbara Clausen, Dance House, BC
  • Karen Jamieson, Karen Jamieson Dance, BC
  • Lee Su-Feh, Battery Opera, BC
  • Judith Marcuse, International Centre of Art for Social Change; Judith Marcuse Projects, BC
  • Kaija Pepper, Simon Fraser University, BC
  • Joyce Rosario, New Works , BC
  • Alvin Tolentino, Co.ERASGA, BC
  • Mirna Zagar, The Dance Centre, BC
  • Darha Phillpot, Crazy Legs Contemporary Dance, NWT
  • Michele Emslie, Yukon Arts Centre, YT