1. Priorités
  2. Actions du Plan stratégique 21-26

L’art, plus que jamais :
plan stratégique 2021-2026

Actions

Notre plan stratégique 2021-2026, L’art plus que jamais, repose sur trois orientations qui guident notre travail et nos investissements. Ces orientations visent à soutenir la reconstruction du secteur des arts sur des bases plus inclusives, équitables, résilientes et durables et à optimiser toutes ses retombées sur la société canadienne au cours des cinq
prochaines années.

Nous avons déjà esquissé les premières actions pour la mise en œuvre de notre Plan. Ces actions sont déjà en cours ou en développement depuis l’automne 2021. Celles-ci comprennent les principales initiatives qui définiront notre propre évolution.

Au fil de la mise en œuvre quinquennale de notre Plan stratégique, nous raffinerons ces actions et initiatives et en proposerons de nouvelles.

Orientation 1 : Investir dans la reconstruction et l’innovation

Le Conseil des arts favorisera une reconstruction inclusive et durable du secteur des arts partout au pays. L’innovation sera au cœur de ce cheminement collectif.

Actions

  • Investir, au cours des cinq prochaines années, 1,6 G$ en subventions et 74 M$ en paiements aux artistes par l’entremise du Programme du droit de prêt public pour soutenir la création littéraire et artistique, et favoriser un accès accru aux arts partout au Canada.
  • Assurer la prestation de mesures ciblées de soutien d’urgence et de relance grâce à des investissements gouvernementaux additionnels et ponctuels.
  • Mieux comprendre et s’attaquer aux nombreux obstacles rencontrés par les jeunes, les membres des communautés de langue officielle en situation minoritaire et les personnes issues de groupes historiquement désavantagés ou marginalisés, notamment les membres des communautés autochtones, noires et racisées, les personnes sourdes et handicapées, les membres de la communauté LGBTQ2+, les personnes de diverses identités de genre, les femmes et les personnes à la croisée de diverses identités. Dans cet esprit, et pour faciliter davantage l’accès à son financement, le Conseil compte allouer au moins :
    • 50 % du montant total de ses subventions à des projets;
    • 20 % du montant total de ses subventions de projets à de nouvelles et nouveaux bénéficiaires;
    • 100 M$ aux arts et à la culture autochtones au cours des cinq prochaines années.
  • Créer et mettre en œuvre une stratégie pour les arts du Nord de façon à renforcer la présence, les interactions et le soutien du Conseil aux activités artistiques et littéraires dans le Nord du Canada.
  • Développer et mettre en place de nouveaux outils de gestion des subventions qui assureront un accès équitable aux subventions de projets pour les artistes, groupes et organismes de toutes les régions du pays.
  • Investir au moins 200 M$ sur cinq ans, spécifiquement pour appuyer pour une reconstruction en mieux d’un secteur artistique favorisant, entre autres, le développement de modèles de gestion innovants et la transition numérique en continu.
  • Moderniser notre gestion de la Banque d’art pour constituer une collection plus inclusive et équitable, élargir l’accès du public à notre collection et assurer la durabilité du modèle d’affaires.
  • Revoir et moderniser les programmes de prix pour qu’ils reconnaissent encore mieux l’apport de la création artistique et littéraire au développement d’une société inclusive.

Orientation 2 : Accroître les bénéfices des arts pour la société

Le Conseil soutiendra les efforts du secteur des arts pour éliminer la discrimination sous toutes ses formes, notamment celle fondée sur l’identité de genre, la racialisation et le handicap, pour faire face aux changements climatiques et pour reconnaître et promouvoir le rôle des jeunes dans les arts. Il appuiera les efforts en vue de faire progresser la souveraineté culturelle et l’autodétermination des Autochtones, ainsi que la décolonisation du secteur des arts et de la culture menée par les Autochtones. Le Conseil va promouvoir et défendre une rémunération équitable pour la création artistique et littéraire, la sécurité financière des artistes et l’accès équitable aux infrastructures et ressources numériques pour les artistes, de même que les citoyennes et les citoyens de tout le Canada.

Actions

  • Favoriser les dialogues avec les organismes artistiques et toutes les parties prenantes – et y participer activement – afin de développer et de mettre en œuvre des stratégies, des politiques et des initiatives visant à :
    • faire progresser l’équité, la diversité et l’inclusion en vue d’éliminer les conséquences du racisme et de la colonisation au sein du secteur des arts, de combattre la misogynie et toute forme de discrimination envers les femmes et de promouvoir l’égalité des genres;
    • travailler en collaboration pour atténuer les effets des changements climatiques dans le contexte des activités du secteur des arts;
    • appuyer le secteur des arts dans le respect et la défense de la propriété intellectuelle, des connaissances traditionnelles et des expressions artistiques et culturelles autochtones, et inciter le secteur des arts à être exemplaire à cet égard;
    • promouvoir l’amélioration des conditions de travail, de la rémunération et de la sécurité financière des artistes et des travailleuses et travailleurs culturels, notamment sous forme d’un filet de sécurité sociale;
    • promouvoir un accès universel aux ressources numériques pour les artistes, groupes et organismes artistiques et pour les publics, en particulier dans les régions mal desservies comme le Nord du Canada.
  • Financer des projets novateurs permettant aux membres de communautés rurales et nordiques d’acquérir des compétences numériques et soutenir les efforts d’écologisation du secteur.

Orientation 3 : Encourager et accentuer la collaboration et les partenariats

Afin de renforcer les capacités de reconstruction et d’innovation du secteur des arts, le Conseil appuiera des collaborations, des partenariats intersectoriels et une diplomatie culturelle renouvelée.

Actions

  • Assumer un rôle de rassembleur dans la formation de collaborations intersectorielles et dans le transfert et le partage de connaissances au sein du secteur artistique et, plus largement, entre le secteur et la société canadienne.
  • Favoriser l’émergence de partenariats nationaux et internationaux, notamment dans le domaine de l’innovation sociale – et y participer activement – afin de mieux soutenir et positionner les arts dans la reconstruction économique, communautaire et sociale postpandémique.
  • Optimiser les synergies entre le Conseil et la Commission canadienne pour l’UNESCO afin de faire avancer les priorités communes en vue d’un avenir plus juste, équitable et durable.
  • Investir un minimum de 110 M$ en subventions sur cinq ans pour consolider et accroître la présence d’artistes et de groupes et organismes artistiques du Canada sur la scène internationale.
  • Accentuer le rôle du Conseil dans la mise en œuvre d’une nouvelle approche de la diplomatie culturelle pour faire progresser le dialogue et les échanges interculturels.
  • Créer et mettre en œuvre une stratégie pour les arts du Nord de concert avec les peuples du Nord et, dans le cadre du Sommet des arts de l’Arctique 2022, promouvoir la collaboration circumpolaire afin de renforcer la présence et les rapports du Conseil dans cette région et répondre aux diverses réalités caractérisant la création et la diffusion artistiques et culturelles dans le Nord.

La démarche du Conseil

Le Conseil des arts est résolu à apprendre, à s’adapter et à traverser la période de transition actuelle aux côtés du secteur. Nous nous engageons à remettre en question, revoir et améliorer nos façons de faire pour contribuer à une reconstruction en mieux du secteur des arts.

 

Actions

  • Consolider nos stratégies, nos politiques, nos programmes et nos opérations par les moyens suivants :
    • harmoniser nos valeurs organisationnelles à notre Plan stratégique;
    • accélérer les processus de décolonisation;
    • continuer d’augmenter la diversité et la représentation au sein même du Conseil et valoriser la diversité des voix au sein du Conseil;
    • instaurer une culture d’apprentissage et d’innovation et développer de nouvelles méthodes de travail.
  • Revoir les stratégies et processus soutenant le secteur et guidant nos décisions, comme les profils de candidatures et l’évaluation par les pairs, afin d’élargir l’accès au financement du Conseil et améliorer nos services.
  • Accélérer et amplifier notre virage numérique pour améliorer nos services.
  • Écologiser nos activités et réduire notre empreinte carbone.
  • Améliorer nos méthodes de mesure et de rapports afin d’optimiser notre responsabilité et notre transparence.