Dévoilement des lauréats du programme Killam de 2018

Mise à l’honneur de la recherche et des contributions des Canadiens qui consacrent leur carrière à innover et à favoriser des changements marquants

08 mai, 2018
Programme Killam

Ottawa, le 8 mai 2018 – C’est avec fierté que le Conseil des arts du Canada annonce les lauréats des prix et bourses Killam pour l’année 2018. Ces lauréats ont fait des découvertes sur les plans culturel, médical et scientifique qui se situent à l’avant-garde dans le monde. Qu’ils se soient donné pour mission de comprendre l’acquisition du langage chez les enfants en bas âge, de révolutionner notre façon de percevoir l’univers, de rendre compte des avancées culturelles et technologiques ou d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’une maladie ou d’une affection, les lauréats Killam de cette année se sont fixés comme objectif de trouver des solutions qui changent et améliorent la vie de millions de personnes au Canada ou ailleurs. Non seulement ces lauréats consacrent leur carrière à faire des découvertes révolutionnaires, mais ils inspirent aussi les futurs chefs de file de leur domaine et leur transmettent leurs enseignements.

Prix Killam

Les prix Killam saluent la contribution et les travaux de recherche incomparables de chercheurs, scientifiques, médecins et universitaires canadiens au sein d’entreprises privées, d’organismes gouvernementaux ou d’universités. Les lauréats de cette année forment un groupe hétéroclite d’innovateurs ayant consacré leur vie à la recherche pour améliorer la qualité de vie dans le monde. Chaque gagnant recevra un prix de 100 000 $.

  • Sciences humaines – André Gaudreault, de l’Université de Montréal, est un éminent professeur et un célèbre chercheur qui est à l’origine de la création du premier programme de doctorat en études cinématographiques au Canada. Ses travaux de recherche portent sur le rôle joué par l’innovation technologique dans l’évolution des formes cinématographiques. Ses recherches sont avant-gardistes, car non seulement elles mettent à jour divers aspects du virage numérique, mais elles jettent aussi les bases d’une méthode qui sera indispensable à notre compréhension du cinéma de demain.
  • Sciences de la santé – Vladimir Hachinski, de l’Université Western, est réputé comme neuroscientifique clinicien et chercheur. Il a changé la façon de comprendre, de diagnostiquer, de traiter et de prévenir les deux grandes menaces auxquelles fait face le cerveau : l’AVC et la démence. Il est cofondateur du premier service hospitalier spécialisé en AVC aigu au monde, qui a donné naissance au traitement standard d’aujourd’hui. De plus, il a contribué à établir le lien entre la maladie d’Alzheimer et l’AVC et a proposé de nouveaux concepts et un nouvel outil de diagnostic clinique, le score d’ischémie d’Hachinski, qui permet de repérer les éléments traitables de la démence.
  • Génie – Walter Herzog, de l’Université de Calgary, est un pionnier reconnu mondialement pour les grands progrès qu’il a réalisés dans le domaine de la biomécanique et de la contraction des muscles. Ses découvertes majeures donnent de l’espoir à ceux qui souffrent d’une maladie des os, des articulations ou des muscles. Titulaire de la chaire de recherche du Canada en biomécaniques cellulaire et moléculaire et de la chaire commémorative Killam en recherche interdisciplinaire de l’Université de Calgary, il se proclame scientifique par accident.
  • Sciences naturelles – James Pinfold, de l’Université de l’Alberta, est un éminent professeur et un physicien des particules de renommée mondiale qui, en 1997, est devenu le plus jeune à diriger une expérience mondiale sur un collisionneur. Depuis lors, il est à l’avant-garde des découvertes sur le courant neutre, a été membre fondateur de l’expérience ATLAS qui laissait présager la découverte du boson de Higgs et dirige une nouvelle expérience visant notamment à étudier la physique exploratoire des hautes énergies, ainsi que les vestiges depuis la naissance de l’univers jusqu’aux limites du cosmos.
  • Sciences sociales – Janet Werker, de l’Université de Colombie-Britannique, est une chercheuse et une professeure de renom qui examine les bases de l’acquisition du langage chez les jeunes enfants en bas âge dans un environnement unilingue ou bilingue. Ses découvertes, qui montrent la prédisposition des bébés à apprendre une langue dès la naissance et le fait que le langage s’apprend par l’écoute dès le plus jeune âge, ont eu une influence majeure dans le monde.

Bourses de recherche Killam

Au cours d’une période de deux ans, les Bourses de recherche Killam qui totaliseront 840 000 $ seront décernées à six chercheurs boursiers. Elles leur permettront de se dégager de certaines tâches d’enseignement et d’administration pour se concentrer sur leurs propres recherches.

  • Christine Bold, Université de Guelph – Projet : Indigenous Modernities: The Secret History of Vaudeville, 1880s-1930s (Modernités autochtones : l’histoire secrète du vaudeville, des années 1880 aux années 1930)
  • René Doyon, Université de Montréal – Projet : Searching and Characterizing Nearby Habitable Worlds (Chercher et définir des mondes habitables voisins)
  • Yong Baek Kim, Université de Toronto – Projet : Topological Phases of Correlated Quantum Materials (Phases topologiques de matières quantiques corrélées)
  • Chao-Jun Li, Université McGill – Projet : Umpolung Naturally Occurring Oxygenated Chemicals as Organometallic-Reagent-Surrogates (OMRS) (Produits chimiques oxygénés se créant naturellement par renversement de polarité, comme substituts de réactifs organométalliques)
  • Hanadi Sleiman, Université McGill – Projet : DNA Nanostructures for Cancer Therapy and Imaging (Nanostructures d’ADN pour le traitement et l’imagerie du cancer)
  • Deanne Williams, Université York – Projet : The Girl on Stage in Early Modern England (La jeune fille sur scène au début de l’ère moderne en Angleterre)

Citations

« Cette année, les lauréats exceptionnels des prix et bourses Killam démontrent que le travail acharné permet de faire des découvertes révolutionnaires qui non seulement approfondissent nos connaissances collectives, mais aussi améliorent la qualité de vie de tout un chacun. Ces chercheurs remarquables qui ont fait preuve d’un leadership constant, d’une curiosité sans faille et d’une réflexion originale continueront d’inspirer leurs étudiants tout comme leurs collègues et sans doute feront-ils encore des progrès dans leur domaine pour rendre plus fortes les générations à venir. »
– Simon Brault, O.C., O.Q., directeur et chef de la direction, Conseil des arts du Canada

« Fondées il y a plus d’un demi-siècle, les Fiducies Killam représentent toujours l’un des plus grands dons philanthropiques dans le milieu de l’enseignement supérieur au Canada et permettent de remettre des prix très convoités. La généreuse contribution de Madame Dorothy J. Killam, qui cherchait à mettre à l’honneur les réalisations exceptionnelles de son mari Izaak Walton Killam, a favorisé d’immenses progrès dans les domaines du génie, des sciences naturelles, des sciences de la santé, des sciences sociales et des sciences humaines. C’est un grand honneur pour nous de nous joindre au Conseil des arts du Canada, qui gère les prix Killam et les Bourses de recherche Killam, pour accueillir les lauréats 2018 dans la famille Killam en célébrant la passion, le dynamisme et la créativité de ceux qui s’emploient à forger un monde meilleur. »
– Bernard F. Miller, c.r., fiduciaire principal, Fiducies Killam

Apprenez-en davantage sur le programme Killam

  • Les lauréats sont sélectionnés par un comité de pairs.
  • Le premier prix Killam a été décerné en 1981.
  • Parmi les lauréats se trouvent Brenda Milner, Victoria Kaspi, Mark Wainberg, Molly Shoichet, John Borrows, les lauréats du prix Nobel Arthur McDonald et John Polanyi, et bien d’autres encore!
  • Le Conseil des arts du Canada a reçu un don testamentaire de Madame Dorothy J. Killam en 1965 en vue de fonder un programme de bourses de recherche (1967).
  • En tout, la valeur des Fiducies Killam est évaluée dans les 450 millions de dollars et la portion revenant au Conseil des arts du Canada s’établit à 65 millions de dollars environ.

Affiches gratuites à télécharger
Pour célébrer le 50e anniversaire du programme Killam en 2017, le Conseil des arts du Canada a demandé à l’illustrateur mondialement reconnu Raymond Biesinger de créer des affiches originales qui expriment la créativité, la découverte et l’innovation, qualités reconnues par le programme Killam. L’illustrateur a su créer des œuvres magnifiques, inspirées par les domaines d’étude. Ces affiches peuvent être téléchargées gratuitement depuis notre site Web. Il est possible d’acheter des sérigraphies et des imprimés de grande qualité chez l’artiste.

Le Conseil des arts du Canada

Le Conseil des arts du Canada est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Nous favorisons l’excellence artistique et la défendons afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et en apprécient les bienfaits. En 2016-2017, nous avons investi 196,8 millions de dollars dans la création artistique et l’innovation avec nos subventions, nos prix et nos paiements. Nous dirigeons également des projets de recherche, organisons des activités et travaillons en partenariat, afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au cœur des communautés de l’ensemble du pays. Relevant du Conseil des arts, la Commission canadienne pour l’UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO, afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de viabilité pour les Canadiens. La Banque d’art du Conseil des arts fait la prestation de programmes de location d’œuvres d’art contemporain et aide à faire avancer l’engagement du public envers les arts.

-30-

Personnes-ressources pour les médias

Joly-Anne Ricard

Conseillère en relations publiques et médias sociaux

Courriel : Joly-Anne.Ricard@conseildesarts.ca

Téléphone : 613-566-4414, poste 4166

Sans frais : 1-800-263-5588, poste 4166

Cell. : 343-998-2627

Charlene Coy

C2C Communications

Courriel : charlene@c2ccommunications.com

Téléphone : 416-451-1471