1. Médias
  2. Le Conseil des arts du Canada dévoile les gagnantes et gagnants des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques de 2021

Le Conseil des arts du Canada dévoile les gagnantes et gagnants des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques de 2021

23 février 2021

Ottawa, le 23 février 2021 – Le Conseil des arts du Canada a dévoilé aujourd’hui les gagnantes et gagnants des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques (GGArts) de 2021. Cette année, huit artistes reçoivent cette distinction pour souligner leur carrière exceptionnelle et reconnaître leur remarquable contribution aux arts visuels, aux arts médiatiques et aux métiers d’art. 

Les gagnantes et gagnants, sélectionnés par un comité de pairs, reçoivent 25 000 $ ainsi qu’un médaillon de bronze en reconnaissance de leur excellence. Des portraits vidéo mettant en vedette chacun des artistes ont aussi été créés en leur honneur. 

C’est avec enthousiasme que je tiens à souligner le travail inspirant et la contribution exceptionnelle de ces artistes de talent parmi lesquels nous reconnaissons un nombre inégalé de gagnantes et de gagnants inuits, métis et des Premières Nations. Ce moment charnière témoigne de la force de l’art et particulièrement celle de l’art autochtone au pays. 

Simon Brault, directeur et chef de la direction, Conseil des arts du Canada

Voici les gagnantes et gagnants des Prix du Gouverneur général de 2021

Prix Saidye-Bronfman

  • Lou Lynn, artiste en arts visuels (Winlaw, Colombie-Britannique)

« Non seulement ses œuvres nous attirent et nous invitent à admirer leur facture ingénieuse et esthétiquement plaisante, mais elles nous font également réfléchir sur notre passé en tant que créateurs et sur le travail coordonné de la main, de l’esprit et du corps pour créer les objets beaux et fonctionnels qui enrichissent notre monde. »

- Craft Council of British Columbia, Raine Mckay, directrice générale, et Amy Gogarty, artiste et écrivaine (auteures de la mise en candidature)

Prix pour contribution exceptionnelle 

  • Bryce Kanbara, artiste en arts visuels et commissaire (Hamilton, Ontario)

« Depuis 1970, il transforme l’environnement visuel de la ville en un lieu culturel passionnant et attrayant où il fait bon vivre. »

- Shelley Niro, artiste (auteure de la mise en candidature)

Prix de réalisation artistique 

Arts médiatiques

  • Luc Courchesne, artiste des médias (Montréal, Québec)

« Sa démarche le place au rang des créateurs-inventeurs qui ouvrent de nouvelles voies et qui balisent des pratiques destinées à prendre une ampleur extraordinaire à mesure que les nouvelles générations de créateurs investissent le champ de l’art numérique. »

- Pierre-François Ouellette art contemporain (PFOAC), Pierre-François Ouellette, directeur (auteur de la mise en candidature)

  • Cheryl L’Hirondelle, artiste interdisciplinaire (Toronto, Ontario et Saskatoon, Saskatchewan)

« En cette période de bouleversement politique, culturel et environnemental, le monde a désespérément besoin d’artistes comme Cheryl L’Hirondelle, qui peuvent nous aider à créer de nouvelles formations sociales et à établir des liens entre les connaissances, les collectivités et les histoires. »

- The O’kinādās Collective (Peter Morin, Ayumi Goto, Stephen Foster), France Trépanier, artiste en arts visuels, commissaire et chercheuse, et Julie Nagam, Ph. D., titulaire d’une chaire de recherche du Canada, professeure agrégée, Université de Winnipeg (auteurs de la mise en candidature)

Arts visuels

  • Germaine Arnaktauyok, artiste en arts visuels (Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest)

« Germaine Arnaktauyok a tracé son propre parcours et créé son propre langage visuel, et l’intérêt qu’elle a toujours porté à sa culture inuite unique a été source d’inspiration pour de nombreux jeunes artistes. »

- Musée des beaux-arts de Winnipeg, Darlene Coward Wight, commissaire de l’art inuit (auteure de la mise en candidature)

  • Lori Blondeau, artiste en arts visuels (Winnipeg, Manitoba)

« Lori Blondeau continue d’être une figure essentielle de l’art contemporain autochtone et canadien. Ses œuvres, son activisme, son travail de commissaire et sa pédagogie sont essentiels, et son travail visionnaire continue d’être innovant et pertinent. »

- Plug In Institute of Contemporary Art, Nasrin Himada, commissaire (auteure de la mise en candidature)

  • Dempsey Bob, sculpteur (Terrace, Colombie-Britannique)

« Dempsey Bob est considéré comme l’un des quelques maîtres sculpteurs de sa Nation qui font progresser l’art en mariant l’esthétique contemporaine au style traditionnel des sculptures tahltan-tlingit, tout en en respectant le protocole complexe et l’histoire unique. »

- Jim Logan, artiste en arts visuels (auteur de la mise en candidature)

  • Bonnie Devine, artiste en arts visuels (Toronto, Ontario)

« Par sa pratique artistique et ses recherches, Bonnie Devine a stimulé le changement et inspiré l’action. Elle a eu une incidence puissante, qui résonne dans la communauté culturelle et sème les graines d’une guérison et d’une réconciliation fort nécessaires. »

- Art Gallery of Peterborough, Celeste Scopelites, directrice (auteure de la mise en candidature)

Composition des comités d’évaluation par les pairs pour 2021 

Prix Saidye-Bronfman 

  • Michael Hosaluk, artiste du bois (Saskatoon, Saskatchewan)
  • Joon Hee Kim, céramiste (Oakville, Ontario)
  • Marie Pierre Daigle, artiste du textile et du verre, et directrice générale de Métiers d’art Bas-Saint-Laurent (Kamouraska, Québec)

Prix de réalisation artistique et Prix pour contribution exceptionnelle 

  • Margaret Dragu, artiste de performance, de l’installation et de la vidéo (Vancouver, Colombie-Britannique)
  • KC Adams, artiste en arts visuels et en pratique sociale (Winnipeg, Manitoba)
  • Syrus Marcus Ware, artiste, militant et érudit (Toronto, Ontario)
  • Jeannine Gagné, cinéaste et productrice (Saint-Calixte, Québec)
  • Nicolas Grenier, artiste en arts visuels (Montréal, Québec)
  • David Diviney, commissaire principal, Art Gallery of Nova (Halifax, Nouvelle-Écosse)

Prix Saidye-Bronfman

Le prix Saidye-Bronfman est la plus importante distinction soulignant l’excellence dans le domaine des métiers d’art au Canada. Créé en 1977 par les membres de la famille Bronfman, ce prix est décerné annuellement à un artiste exceptionnel du domaine des métiers d’art. Le Musée canadien de l’histoire acquiert chaque année une œuvre du gagnant ou de la gagnante.

Prix de contribution exceptionnelle

Les candidats au Prix de contribution exceptionnelle doivent, par leurs réalisations hors du commun, avoir eu une réelle incidence sur le développement des arts visuels, des arts médiatiques ou des métiers d’art, à titre de bénévoles ou de professionnels.

Prix de réalisation artistique

Le Prix de réalisation artistique est remis à des artistes afin de souligner l’ensemble de leur œuvre. Il rend hommage à leur contribution aux arts visuels ou aux arts médiatiques contemporains.

Portraits vidéo

Regardez dès maintenant les portraits vidéo originaux sur chacun des gagnants et gagnantes. Commandés par le Conseil des arts du Canada en partenariat avec l’Alliance des arts médiatiques indépendants et créés par des cinéastes canadiens, ces courts métrages sont disponibles en ligne ainsi que sur le système de divertissement d’Air Canada de mai à octobre 2021.

--30--

Au sujet du Conseil des arts du Canada

Le Conseil des arts du Canada contribue au dynamisme d’une scène artistique et littéraire créative et diversifiée et à son rayonnement ici et dans le monde. Le Conseil est l’organisme public de soutien aux arts du Canada.

Ses subventions, services, initiatives, prix et paiements aux artistes, auteures et auteurs ainsi qu’aux groupes et organismes artistiques du Canada soutiennent leur quête artistique, la production d’œuvres d’art et la promotion et la diffusion des arts.

Par ses activités de financement, de communication, de recherche et de promotion des arts, le Conseil favorise un engagement sans cesse accru des Canadiennes et des Canadiens et du public international envers les arts.

Son Programme du droit de prêt public (DPP) remet des paiements annuels aux créateurs dont les œuvres se trouvent dans les bibliothèques publiques canadiennes. 

Sa Banque d’art met à la disposition d’un large public une collection de 17 000 œuvres d’art contemporain canadien grâce à des programmes de location d’œuvres, de prêt et de diffusion. 

La Commission canadienne pour l’UNESCO relève du Conseil, elle partage avec lui une histoire et un destin commun pour un développement durable caractérisé par les arts, la science, la culture, l’équité et la paix.

Pour obtenir des entrevues avec les gagnants :

Charlene Coy

C2C Communications

Courriel : charlene@c2ccommunications.com

416-451-1471

Conseil des arts du Canada

Communications et engagement

Courriel : media@conseildesarts.ca

613-239-3958