Nouvelles nominations à la présidence et à la vice-présidence de la Commission canadienne pour l’UNESCO

06 juin 2018

Le Conseil des arts du Canada est heureux d’annoncer la nomination de Mme Liette Vasseur à la présidence et de Mme Mireille Apollon à la vice-présidence de la Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO). Elles prendront leurs fonctions en juin et en septembre 2018 respectivement.

Cette annonce a été faite aujourd’hui par M. Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil, durant l’assemblée générale annuelle de la Commission. Depuis sa création en 1957, la CCUNESCO oeuvre sous l’égide du Conseil des arts du Canada. Un comité exécutif composé de représentants de la société civile et d’intervenants du gouvernement supervise ses activités et définit ses orientations stratégiques.

Simon Brault profite de l’occasion pour remercier Mmes Christina Cameron et Danika Billie Littlechild, présidente et vice-présidente sortantes, de leur soutien indéfectible au cours des dernières années.

À propos de Liette Vasseur

  • Mme Liette Vasseur apporte à la CCUNESCO sa profonde connaissance de l’UNESCO et de ses réseaux clés. Elle est renommée pour ses travaux dans les sciences naturelles, un des principaux domaines d’action de l’UNESCO.
  • Mme Vasseur est actuellement professeur titulaire au département des sciences biologiques de l’Université Brock, où elle est également membre du département des études féministes et de genre et de l’Environmental Sustainability Research Centre, l’un des cinq espaces transdisciplinaires de cette université. Elle est aussi titulaire de la Chaire UNESCO sur la viabilité des communautés : du local au global. Son programme de recherche est à la fois interdisciplinaire et international. Elle est également chercheuse invitée en agriculture durable à l’Université d’agriculture et de foresterie du Fujian en Chine et, en Équateur, elle concentre son action sur la viabilité des communautés rurales autochtones.
  • Mme Vasseur a reçu, en 2011, le Prix des pionniers Latornell de Conservation Ontario pour ses travaux de recherche communautaire sur l’adaptation aux changements climatiques avec la ville du Grand Sudbury.
  • Jusqu’à sa nomination à la présidence, Mme Vasseur a présidé la Commission sectorielle en sciences naturelles, sociales et humaines de la CCUNESCO. Elle est connue pour son engagement envers l’intégration des femmes dans les sciences. Elle est également l’exemple vivant du désir de la Commission d’encourager la collaboration inter-réseaux et intersectorielle.

À propos de Mireille Apollon

  • Mme Apollon a à son actif un impressionnant bilan d’activités au service de la communauté et une vaste gamme de réalisations professionnelles dans toutes sortes de domaines. Elle a occupé des postes au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, et elle s’est mise au service des résidents de Gatineau en qualité de conseillère municipale, de mairesse suppléante et de présidente de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine.
  • Mme Apollon a été très active dans des organismes communautaires oeuvrant auprès des femmes, des personnes âgées et des communautés culturelles. Elle a siégé au conseil d’administration d’A-Dialogue – qui promeut le dialogue avec les Canadiens d’origine africaine – et elle a présidé l’Association des femmes immigrantes de l’Outaouais.
  • Mme Apollon est titulaire d’un baccalauréat en pédagogie de l’Université Laval, ainsi que d’une maîtrise en administration de l’École nationale d’administration publique.
  • La grande compétence et la longue expérience de Mme Apollon profiteront énormément à la Commission, surtout pour faire avancer les travaux de la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination et pour renforcer les liens de la Commission avec toutes sortes de communautés et groupes culturels.

Citations

« Il nous fait un grand plaisir d’accueillir Liette Vasseur et Mireille Apollon à la présidence et à la vice-présidence de la Commission canadienne pour l’UNESCO, a déclaré le directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada, Simon Brault. Leurs vastes connaissances et expérience, notamment au service de l’environnement, de la culture, des femmes et des communautés ici et ailleurs dans le monde, seront un atout incommensurable pour la Commission, une organisation vouée à l’édification d’une société de partage du savoir, de paix et d’équité. Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans leurs nouveaux rôles. »

« C’est un véritable honneur d’avoir été choisie comme nouvelle présidente de la Commission canadienne pour l’UNESCO, a déclaré Liette Vasseur. La Commission fait un travail remarquable pour s’assurer que l’action de l’UNESCO ait un véritable impact au pays. Je me réjouis à l’idée de travailler avec le secrétaire général et son équipe ainsi que nos nombreux membres, réseaux et partenaires pour faire rayonner davantage les valeurs et les priorités de l’UNESCO. »

« Tout au long de mon parcours, y compris comme conseillère municipale, j’ai pu constater la grande pertinence d’une organisation comme l’UNESCO qui incarne des valeurs qu’il faut défendre avec conviction, comme celles liées au dialogue interculturel et au vivre-ensemble, a affirmé Mireille Apollon. Ce sera un véritable plaisir de joindre une équipe dévouée qui aide à traduire ces valeurs en actions concrètes sur le terrain. »

La Commission canadienne pour l’UNESCO

La Commission canadienne pour l’UNESCO relie les Canadiens aux travaux de l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. Elle vise à créer une société dans laquelle les Canadiens partagent des connaissances et apprennent les uns des autres, à l’échelle locale et mondiale, en vue de construire un avenir de paix, d’équité et de viabilité. Elle y parvient en encourageant la réflexion collective, en cernant les priorités et en facilitant l’action concertée dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture, de la communication et de l’information, afin de s’attaquer à quelques-uns des problèmes les plus complexes auxquels l’humanité se trouve confrontée. Sachant qu’elle ne peut accomplir ce mandat qu’avec la participation d’un large éventail de partenaires, elle fait régner un esprit de coopération au coeur de ses travaux.

Au sujet du Conseil des arts du Canada

Le Conseil des arts du Canada est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Il favorise l’excellence artistique et la défend afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et qu’ils en apprécient les bienfaits. En 2016-2017, nous avons investi 196,8 millions de dollars dans la création et l’innovation artistiques avec nos subventions, nos prix et nos paiements. Le Conseil dirige également des projets de recherche, organise des activités et travaille avec des partenaires afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au coeur des collectivités de l’ensemble du pays. Sous son égide, la Commission canadienne pour l’UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de viabilité pour les Canadiens. La Banque d’art du Conseil des arts fait la prestation des programmes de location d’oeuvres d’art et contribue à l’engagement du public envers l’art contemporain.

Media Contact

Ashley Tardif-Bennett

Conseillère en communications

Conseil des arts du Canada 

Courriel : Ashley.Tardif-Bennett@conseildesarts.ca

Téléphone : 613-566-4414, poste 6030

Sans frais : 1-800-263-5533, poste 6030

Cell. : 343-998-2625