Des chiffres, des histoires
Des subventions qui comptent

Ufuk Gueray

Programme et composante
Rayonner à l’international, Résidences

Collectivité
Halifax, Nouvelle-Écosse

Champ de pratique
Arts visuels

Montant de la subvention
6 000 $

Exercice financier
2018-2019

L’artiste néo-écossais Ufuk Gueray en résidence de création à New York

Reconstitution d’une boutique de miroirs turque.
L’installation Atilla’s Mirror Shop, à Brooklyn, reconstitue une boutique de miroirs en Turquie. Photo : Erica Mendritzki

Pour son projet de résidence au International Studio & Curatorial Program (ISCP) à Brooklyn, Ufuk Gueray s’est servi de photos, de miroirs et de sons pour créer une installation inspirée de ses souvenirs d’enfance dans le magasin de miroirs de son défunt oncle Atilla, à Izmir, en Turquie.

Un mélange d’éléments documentaires et fictifs

Atilla’s Mirror Shop est inspirée de souvenirs de la Turquie et de l’Allemagne, où Ufuk Gueray est né et a grandi. Lors de sa résidence à New York, l’artiste a reconstitué le magasin de miroirs de son oncle en combinant des artefacts du magasin original et les bruits ambiants du quartier d’Izmir où il était situé avec d’autres objets trouvés à Brooklyn. L’installation fusionne ainsi des époques et des lieux variés ainsi que des éléments documentaires et fictifs, ce qui évoque une quête personnelle dans un contexte d’aliénation culturelle.

Refléter l’expérience des minorités

Atilla’s Mirror Shop permet à l’entreprise familiale de se renouveler sous forme artistique. Chaque reproduction du magasin crée des espaces de conception et de présentation, et offre un lieu où l’on peut discuter d’histoires personnelles et d’identités fragmentées. L’œuvre accueille des visiteurs de toutes les origines, et les conversations qui se déroulent entre ses murs se greffent à l’histoire de la boutique de miroirs.

Mots-clés Des chiffres, des histoires Rayonner à l’international Résidences Arts visuels La Nouvelle-Écosse