Discours de Carolyn Warren lors de l’Assemblée publique annuelle de 2021

26 janvier 2021
 
 

Au Conseil, je supervise les programmes de subventions et les initiatives stratégiques qui favorisent la création, la distribution et la promotion des arts au Canada et à l’étranger.

Comme vous le savez sûrement, nous avons revu nos priorités cette année, puisque la COVID-19 a exercé – et continue d’exercer – une pression importante sur le milieu des arts :

  • de nombreux lieux consacrés à la culture ont dû limiter l’accès au public ou fermer leurs portes;
  • des événements artistiques nationaux et internationaux ont dû être annulés ou reportés;
  • les artistes ont dû renoncer à de précieuses occasions de travailler ou d’interagir avec leur public.

Tout cela a eu des répercussions importantes sur le fonctionnement des organismes et sur le gagne-pain d’innombrables artistes et travailleuses et travailleurs de la culture.

Tout au long de cette période très difficile, j’ai été inspirée par les différentes manières dont les personnes qui travaillent dans le milieu artistique se sont adaptées pour continuer à créer et à diffuser leurs œuvres. Certaines ont proposé des expériences artistiques extérieures. D’autres ont trouvé de nouvelles façons sécuritaires de créer ou de répéter. Enfin plusieurs se sont tournées vers les plateformes numériques pour joindre les auditoires.

J’ai aussi entendu parler d’artistes et de travailleuses et travailleurs culturelles qui se rencontrent régulièrement en ligne pour discuter de leurs difficultés communes et pour s’épauler durant ces moments difficiles d’isolement. Ces occasions d’entretenir des liens tout au long de la crise ont été primordiales, et elles ont donné lieu à de nouvelles réflexions pour l’avenir.

La réponse du Conseil à la COVID-19

Au Conseil, nous sommes demeurés à votre écoute afin d’adapter notre soutien et de répondre aux besoins les plus pressants de cette crise.

Depuis mars, nous avons lancé plusieurs initiatives de soutien, dont :

  • 55 M$ en soutien d’urgence aux organismes;
  • 7,8 M$ supplémentaires aux organismes des communautés autochtones, de la diversité culturelle, des personnes sourdes et handicapées et de langue officielle en situation minoritaire.

Nous avons aussi lancé Connexion création, un programme qui offrait des microsubventions pour l’innovation à des artistes, à des groupes et à des organismes afin d’adapter leurs œuvres à la diffusion en ligne. Bon nombre de ces subventions ont été remises à des artistes qui n’avaient jamais été financés par le Conseil auparavant, et de divers horizons. Réalisée en partenariat avec CBC/Radio-Canada, cette initiative, a permis de présenter en ligne certains projets triés sur le volet : je vous invite à les découvrir à l’adresse ici.radio-canada.ca/connexion-creation qui apparait à l’écran.

Nous avons aussi adapté notre travail à l’international, notamment en Allemagne et pour les festivals d’Édimbourg, afin de nous assurer que les arts du Canada demeuraient connectés au monde entier – pour accroître et approfondir nos engagements auprès de la communauté mondiale, tout en continuant à appuyer les artistes et les organismes qui s’intéressaient de plus près à leurs communautés et publics locaux.

Les plateformes numériques ont joué un grand rôle dans cette adaptation à l’international. On constate que de nouvelles collaborations transnationales prennent forme, en arts comme dans tous les secteurs, y compris en science. Nous avons bien vu l’importance de la collaboration internationale dans les recherches pour un vaccin contre la COVID-19.

Regard vers l’avenir

Avec l’arrivée des vaccins, nous voyons la lumière au bout du tunnel, et une occasion de renouveler et de rebâtir le secteur artistique, pour nous assurer que les diverses façons dont l’art est créé, partagé et vécu au Canada sont novatrices, équitables, au cœur de notre société, et, ultimement, plus durables.

Le Conseil des arts du Canada s’engage à faire tout ce qu’il peut pour concrétiser cette vision d’un secteur artistique renouvelé.

Je laisse maintenant la parole à Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil, afin qu’il donne un aperçu des orientations du prochain Plan stratégique, qui guidera notre travail dans le secteur des arts, alors que nous émergeons de cette crise et que nous confrontons de nouvelles réalités, au pays comme ailleurs.

À vous toutes et tous, artistes, travailleuses et travailleurs du secteur, amateurs et amatrices d’art, merci de votre courage, de votre résilience, de votre créativité et de votre engagement à placer l’art au cœur de nos vies.