Maison du Canada
06 mars 2020

L’Afrique-Monde

6 Mars 2020

Billet de blogue du directeur et chef de la direction, Simon Brault

L’Afrique-Monde est le thème choisi par le Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA) pour son édition 2020, qui se déroule sur les scènes et dans les rues d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 7 au 14 mars. Le Conseil des arts du Canada a accepté avec enthousiasme la proposition du directeur du MASA, le professeur Yacouba Konaté, de conférer au Canada le statut de « pays invité spécial ». J’ai l’honneur et le privilège d’y représenter le Conseil.

Cette invitation nous est apparue comme une occasion à saisir pour souligner :

  • les liens entre l’Afrique et ses diasporas artistiques;
  • le pluralisme des expressions artistiques qui s’expriment en ce moment au Canada;
  • les échanges culturels entre notre pays et ce continent qui connaît un essor démographique, économique et numérique.

Le Conseil est fier de financer et coordonner la participation du Canada en tant qu’invité spécial du MASA. Il se réjouit de la collaboration qui s’est développée avec ses partenaires de réalisation que sont Affaires mondiales Canada, l’ambassade du Canada en Côte d’Ivoire, le ministère du Patrimoine canadien, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Bureau du Québec à Abidjan. Cette initiative illustre bien le pouvoir d’amplification que la diplomatie culturelle canadienne peut jouer pour le rayonnement international de nos artistes et pour le développement de relations de confiance et de respect mutuel entre les peuples.

Les spectacles présentés par plus de 100 artistes et groupes soutenus par le Conseil, la présence d’une délégation d’une quinzaine de diffuseurs et festivals financés par le ministère du Patrimoine canadien, ma participation à une discussion publique avec le professeur Yacouba Konaté sur le thème de la décolonisation et les nombreux événements protocolaires et festifs prévus à Abidjan seront autant d’occasions de provoquer des réflexions, de toucher des publics, de provoquer des complicités artistiques à court et à plus long terme et de susciter des discussions sur des sujets qui intéressent les Canadiens et les Africains. Je suis profondément convaincu que nos rencontres avec les artistes du continent africain ou d’ailleurs dans le monde seront inspirantes et stimulantes. Je suis aussi certain que le personnel diplomatique facilitera les échanges pour que cette présence exceptionnelle du Canada produise des retombées durables.

« Je crois qu’il n’y a pas de libération sans création », disait le poète Aimé Césaire. Cette phrase résonne encore pour tous les peuples de la terre qui chérissent la liberté. Au Canada, j’entends souvent des artistes autochtones évoquer ce lien direct entre création artistique et décolonisation et je sais que cette idée est au cœur de la démarche artistique de très nombreux artistes de la diaspora africaine. En mettant les pieds pour la première fois en Afrique, je suis conscient du poids de l’histoire, des affres et des survivances de la colonisation et de la résilience infinie des peuples de ce continent aux cultures riches et inextinguibles.

Je suis aussi extrêmement curieux d’entendre les voix des artistes qui convergent vers Abidjan pour partager les histoires, les chansons, les danses, les musiques et les créations artistiques qui célèbrent la vie, bâtissent les imaginaires de l’avenir et préfigurent un monde où la liberté de rêver et de partager ses rêves est le fondement de l’existence humaine.

Mots-clés International