Maison du Canada

Mesurer l’impact des arts pour mieux le communiquer

17 décembre 2019

Billet de blogue du directeur et chef de la direction, Simon Brault

En 2016, le Conseil des arts lançait son plan stratégique Façonner un nouvel avenir et un modèle de financement novateur et s’engageait du même souffle à mieux rendre compte de ses investissements. Il amorçait alors le début du cycle de cinq ans (2016-2021) du doublement progressif de son budget.

Afin de mesurer précisément les avancées prévues avec l’injection de nouveaux fonds, nous avons défini un point de référence. Le relevé précis de nos investissements de l’année financière 2015-2016 (par disciplines artistiques, régions, organismes et types de subvention) est devenu notre point référence pour rendre compte de nos progrès.

Une pratique décisionnelle basée sur des données probantes

Le Conseil a ainsi adopté une approche exemplaire en matière de données ouvertes. Cette approche offre à la communauté artistique et au public un accès – d’ailleurs très prisé  – à toutes ses données de financement, par exemple, la section des Histoires et des chiffres.

Notre capacité accrue d’extraction de données permet une prise de décisions stratégiques fondée sur des données probantes. Cela nous place aujourd’hui parmi les chefs de file mondiaux dans le domaine de la mesure quantitative du financement aux arts.

La mesure de l’impact des arts : la responsabilité du Conseil

Dès 2017, nous avons lancé un grand projet de recherche pour mieux comprendre, documenter et expliquer la valeur des arts et les multiples impacts à court terme et à long terme de nos investissements sur la trajectoire du secteur culturel et sur celle de la société. Nous venons de publier un cadre de référence pour illustrer l’approche que nous retenons.

En sortant des oppositions traditionnelles entre le quantitatif et le qualitatif, entre le dénombrement des activités et l’analyse des résultats, nous renouvelons la conversation sur la nécessité, l’utilité et la portée du financement public des arts dans une démocratie.

Le Conseil a fait le choix délibéré de ne pas imposer aux artistes ou organismes qu’il soutient de faire la démonstration de la valeur de ses investissements. Mettre en place les approches et les projets de recherche pour défendre l’importance vitale du financement public et de l’accès généralisé aux arts dans notre société est notre responsabilité. Nous l’assumons avec la participation et l’appui du secteur.

Reconnaître la culture autochtone dans nos recherches

Il y a quelques mois, nous avons mené un sondage et recueilli une première série de données sur les résultats de nos programmes de subventions actuels et nous en rendrons compte prochainement.

Nous avons aussi de nombreux autres projets en marche. L’un des plus innovants porte sur la décolonisation des approches, méthodologies et protocoles de recherche et de mesure, qui ne tiennent aucunement compte de la spiritualité, de la culture, de la cosmogonie et des droits autochtones. J’y reviendrai certainement.

En savoir plus sur le Cadre d'impact qualitatif

Mots-clés Recherche Financement