1. Recherche
  2. Répertoire des recherches
  3. Étude nationale sur la rémunération 2009

Étude nationale sur la rémunération des gestionnaires et administrateurs des organismes sans but lucratif du domaine des arts (mise à jour 2009)

02 mars, 2009

Plus que 200 organismes sans but lucratif du secteur des arts ont participé dans l’étude complète sur la rémunération dans le secteur canadien des arts, principalement pour les postes de gestion et d’administration au sein des organismes sans but lucratif en 2008. Cette même étude avait déjà été effectuée une première fois en 2003. L’étude a permis de recueillir des données sur le salaire de base, la rémunération au rendement à court terme, les avantages sociaux et particuliers des employés ainsi que sur d’autres questions comme les principales difficultés des organismes en matière de ressources humaines.

L’étude a permis de dégager les tendances suivantes :

  • Entre 2003 et 2008, les organismes dont les budgets de fonctionnement sont supérieurs à 5 000 000 $ ont eu des augmentations de salaires plus élevées que dans l’ensemble du marché du travail (environ 15 p. 100 contre un peu moins de 6 p. 100).
  • Par rapport à 2003, la fréquence des avantages sociaux offerts par les organismes culturels a augmenté, spécialement dans les petits organismes. La prévalence de l’assurance maladie supplémentaire, des soins dentaires, de l’assurance vie et d’autres assurances a presque doublé dans ces organismes. Par contre, comme en 2003, la portée et la fréquence des avantages sociaux dans l’ensemble du secteur culturel sont extrêmement faibles par rapport aux autres secteurs.
  • Les régimes de retraite sont maintenant plus courants au sein des grands organismes.
  • Plus d’organismes offrent maintenant des incitatifs autres que de l’argent comme, par exemple, des heures chômées et rémunérées (le pourcentage est passé de 19 % à 34 %).

 

Ce projet est financé par le ministère du Patrimoine canadien et le Conseil des arts du Canada.