Prix littéraires du Gouverneur général 2016 - 7 livres des gagnants de langue française

Prix Livres GG 2016 :
les gagnants sont désormais connus

25 octobre, 2016

Ottawa, 25 octobre 2016 – Le Conseil des arts du Canada a annoncé aujourd’hui les gagnantes et gagnants des Prix littéraires du Gouverneur général de 2016. Choisis parmi les 68 finalistes, les 14 titres gagnants représentent la crème de la production littéraire de l’année. Les lecteurs, toutes générations confondues, pourront puiser dans cette sélection tant pour savourer de nouveaux livres d’auteurs bien connus que pour découvrir les œuvres de ceux qui se voient remettre un Prix Livres GG pour la première fois. L’année 2016 marque le 80e anniversaire des Prix.

La cuvée 2016 des Prix GG est excellente, irrésistible et remplie de promesses de bonheur de lecture pour un public diversifié et avide de sens et de découvertes. Encore une fois, nous sommes conviés à vivre et à célébrer le pouvoir essentiel de la littérature pour interroger ce que nous sommes et ce que nous pourrions être. Merci aux auteurs et aux éditeurs qui ont su les repérer, les accompagner dans leur œuvre et nous y donner accès, a dit Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada.

- Simon Brault

Dates importantes : 

  • Mercredi 30 novembre, 11 h 45 à 13 h : Les lecteurs sont invités à rencontrer les gagnantes et gagnants francophones à l’occasion d’une lecture publique et d’une séance de dédicaces qui se déroulera au 150, rue Elgin, à Ottawa (la rencontre avec les gagnants anglophones se déroulera quant à elle le jeudi 1er décembre, de 11 h 45 à 13 h).
  • Mercredi 30 novembre, 18 h : Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra les Prix aux lauréats à Rideau Hall, à Ottawa.

Les Prix : 

  • Fondés en 1936, les Prix littéraires du Gouverneur général figurent parmi les plus anciens et les plus prestigieux prix littéraires canadiens; leur valeur totale s’élève à 450 000 dollars. Le Conseil des arts du Canada finance, administre et assure la promotion les Prix depuis 1959.
  • Les gagnants des Prix  sont choisis par différents comités d’évaluation par les pairs. Ces comités établis par catégories et par langues (sept en français et sept en anglais) examinent les livres admissibles publiés entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016 pour les livres en français, et entre le 1er septembre 2015 et le 30 septembre 2016 pour les livres en anglais.
  • Les gagnants reçoivent une bourse de 25 000 dollars; les éditeurs des livres gagnants, 3000 dollars pour leurs activités de promotion; et les finalistes non lauréats, 1000 dollars.
  • Au cours de leurs 80 années d’existence, les Prix littéraires du Gouverneur général ont récompensé l’excellence de quelque 700 ouvrages créés par plus de 500 auteurs, poètes, dramaturges, traducteurs et illustrateurs.

 

Gagnants de langue française et commentaires des comités d’évaluation par les pairs

Romans et nouvelles

Dominique Fortier
Dominique Fortier Photo: Julie Artacho

Dominique FortierAu péril de la mer

Montréal

Détails du livre

Publié par Éditions Alto; distribué par Diffusion Dimedia

Commentaires du jury

Au péril de la mer est un hommage au Mont-Saint-Michel, lieu d’asile pour les livres et les hommes, sur lequel se découpe la figure du peintre amoureux de son modèle.

Dominique Fortier se livre à un travail d’orfèvre au carrefour des savoirs et à une réflexion sur l’art de différentes époques, du XVe siècle jusqu’à notre modernité.

Membres du jury: Edem Awumey, André Lamontagne, Francine Noël

Poésie

Normand de Bellefeuille
Normand de Bellefeuille Photo: Mireille Bertrand

Normand de BellefeuilleLe poème est une maison de bord de mer

Montréal

Détails du livre

Publié par Les Éditions du Noroît; distribué par Diffusion Dimedia

Commentaires du jury

Normand de Bellefeuille nous offre un livre magistral où la pensée et l’émotion se touchent, une poésie où le “sombre réel” débouche paradoxalement sur “un livre heureux”.

Plus que jamais, Le poème est une maison de bord de mer relève d’une expérience qui engage tout l’être dans ses non‑dits les plus profonds.

Membres du jury:
 Bathélemy Bolivar, François Charron, Rachel Leclerc

Théâtre

Wajdi Mouawad
Wajdi Mouawad

Wajdi MouawadInflammation du verbe vivre

France

Détails du livre

Publié par Leméac Éditeur / Actes Sud; distribué par Socadis

Commentaires du jury

Dans Inflammation du verbe vivre, Wajdi Mouawad, avec son alter ego Wahid, nous entraîne dans sa descente aux enfers. Il dérive comme un Ulysse moderne dans sa propre légende à la recherche du symbole qui le sauvera.

À la fois sauvage et lumineuse, sa langue émerveille autant qu’elle bouleverse. Une œuvre émouvante et percutante.

Membres du jury: Hanna Abd El Nour, David Baudemont, Carole Fréchette

Essais

Roland Viau
Roland Viau

Roland ViauAmerindia : essais d'ethnohistoire autochtone

Long Sault, Ont.

Détails du livre

Publié par Les Presses de l'Université de Montréal; distribué par Socadis

Commentaires du jury

Dans Amerindia : essais d’ethnohistoire autochtone, Roland Viau présente une vision non linéaire et non hiérarchisée des relations entre les Autochtones et les colonisateurs et les resitue dans le contexte de l’évolution des civilisations.

L’auteur y développe une méthode novatrice qui lui permet de relire les traces historiques en donnant la parole à l’Autre.

Membres du jury: Samuel Archibald, Ying Chen, Jacques Julien

Littérature jeunesse (texte)

François Gilbert
François Gilbert Photo: Geneviève Cartier

François GilbertHare Krishna

Montréal

Détails du livre

Publié par Leméac Éditeur; distribué par Socadis

Commentaires du jury

Avec ce récit d’un grand réalisme, François Gilbert nous fait sentir la souffrance de Mikael, un adolescent en révolte qui s’est tourné vers Krishna. L’auteur a su créer des personnages si authentiques que la confrontation de leurs valeurs nous incite à une profonde réflexion sur les choix de vie.

Membres du jury: Andrée-Anne Gratton, Bernadette Renaud, Louise Royer

Littérature jeunesse (livres illustrés)

Stéphanie Lapointe and Rogé
Stéphanie Lapointe and Rogé Photo: Francois Couture

Stéphanie Lapointe et RogéGrand-père et la Lune

Montréal

Détails du livre

Publié par Les Éditions XYZ; distribué par Distribution HMH

Commentaires du jury

Grand-père et la Lune de Stéphanie Lapointe et de l’illustrateur Rogé nous transporte dans un univers où poésie de l’image et poésie du texte s’allient dans la douceur et la tendresse. Un récit intime qui tend vers la filiation et la transmission de la mémoire.

Membres du jury: Laïla Héloua, Sylvie Nicolas, Réjean Roy

Traduction (de l’anglais vers le français) 

Catherine Ego
Catherine Ego

Catherine EgoLa destruction des Indiens des Plaines : maladies, famines organisées, disparition du mode de vie autochtone

Montréal

Détails du livre

Publié par Presses de l'Université Laval; distribué Prologue; traduction de Clearing the Plains: Disease, Politics of Starvation, and the Loss of Aboriginal Life par James Daschuk, University of Regina Press

Commentaires du jury

Avec brio, souplesse et une remarquable clarté, Catherine Ego a su rendre de manière experte toute la richesse de l’essai capital de James Daschuk.

Sa traduction, La destruction des Indiens des Plaines, met en relief de façon éclairante le propos de l’auteur jusque dans ses moindres détails.

Membres du jury: Patricia Godbout, Pierrot Lambert, Daniel Lauzon

Gagnants de langue anglaise et commentaires des comités d’évaluation par les pairs

Romans et nouvelles

Madeleine Thien
Madeleine Thien Photo: Babak Salari

Madeleine ThienDo Not Say We Have Nothing

Montréal

Détails du livre

Publié et distribué par Alfred A. Knopf Canada / Penguin Random House Canada

Commentaires du jury

Tout en nuances et en élégance, finement ciselé, le roman Do Not Say We Have Nothing de Madeleine Thien présente, à la manière d’une fugue, les vies de personnes, de collectivités et de générations aux prises avec les complexités de l’histoire.

Relatant les destins croisés de deux familles dans leur périple de la Chine révolutionnaire au Canada, cette œuvre ambitieuse explore la persistance du passé et la puissance de l’art, et soulève des questions pertinentes à notre époque.

Membres du jury: Jaspreet Singh, Mary Swan, Sara Tilley

Poésie

Steven Heighton
Steven Heighton Photo: Monique de St. Croix

Steven HeightonThe Waking Comes Late

Kingston, Ont.

Détails du livre

Publié par House of Anansi Press; distribué par University of Toronto Press

Commentaires du jury

Tout en nuances et en élégance, finement ciselé, le roman Do Not Say We Have Nothing de Madeleine Thien présente, à la manière d’une fugue, les vies de personnes, de collectivités et de générations aux prises avec les complexités de l’histoire.

Relatant les destins croisés de deux familles dans leur périple de la Chine révolutionnaire au Canada, cette œuvre ambitieuse explore la persistance du passé et la puissance de l’art, et soulève des questions pertinentes à notre époque.

Membres du jury: Shane Book, Richard Lemm, Sandy Shreve

Théâtre

Colleen Murphy
Colleen Murphy Photo: Heidi Hamilton

Colleen MurphyPig Girl

Toronto

Détails du livre

Publié par Playwrights Canada Press; distribué par University of Toronto Press

Commentaires du jury

Colleen Murphy se livre à un examen remarquable de l’humanité dans ce qu’elle a de moins humain. La pièce Pig Girl nous oblige à être témoins d’une nuit d’horreur faisant écho à la violence envers les femmes, qu’on passe sous silence.

Difficile et déchirante, cette œuvre nous pousse à reconnaître notre responsabilité collective. Percutante. Nécessaire. Inoubliable.

Membres du jury:
 Robert Chafe, Kevin Kerr, Beatriz Pizano

Essais

Bill Waiser
Bill Waiser Photo: Liam Richards

Bill WaiserA World We Have Lost: Saskatchewan Before 1905

Saskatoon, Sask.

Détails du livre

Publié par Fifth House Publishers; distribué par Fitzhenry & Whiteside

Commentaires du jury

Dès la toute première page, l’ouvrage A World We Have Lost: Saskatchewan Before 1905de Bill Waiser surprend le lecteur en procédant ni plus ni moins à un réexamen du Canada.

Entremêlant habilement récit, détails historiques et images éloquentes, Bill Waiser recentre l’histoire du pays en mettant au premier plan les peuples autochtones et les préoccupations environnementales.

Membres du jury: Kevin Chong, Mary Soderstrom, Christl Verduyn

Littérature jeunesse (texte)

Martine Leavitt
Martine Leavitt Photo: Hofland Images

Martine LeavittCalvin

High River, Alta.

Détails du livre

Publié par Groundwood Books / House of Anansi Press; distribué par University of Toronto Press

Commentaires du jury

Dans Calvin de Martine Leavitt, un garçon qui vient de recevoir un diagnostic de schizophrénie traverse le lac Érié gelé en guise de pèlerinage.

Racontée dans une langue belle et épurée, cette exploration transcendante de la réalité et de la vérité est à la fois amusante, forte, effrayante. Calvin est une remarquable réussite.

Membres du jury: Don Aker, Polly Horvath, Y.S. Lee

Littérature jeunesse (livres illustrés)

Jon-Erik Lappano
Jon-Erik Lappano Photo: Robert Scarborough
Kellen Hatanaka
Kellen Hatanaka Photo: Kiersten Hatanaka

Jon-Erik Lappano et Kellen HatanakaTokyo Digs a Garden

Guelph, Ont./ Stratford, Ont.

Détails du livre

Publié par Groundwood Books / House of Anansi Press; distribué par University of Toronto Press





Commentaires du jury

Dans le livre Tokyo Digs a Garden, le texte s’agence magnifiquement aux illustrations pour créer un univers onirique foisonnant qui suggère un monde numérique et organique. Les illustrations de Kellen Hatanaka sont novatrices et ingénieuses, et le texte envoûtant de Jon-Erik Lappano porte son message avec élégance et humour noir. Un livre qui saura ravir les lecteurs de tous âges.

Membres du jury: Gary Clement, Chieri Uegaki, Ludmila Zeman

Traduction (du français vers l'anglais)

Lazer Lederhendler
Lazer Lederhendler Photo: Monique Dykstra

Lazer LederhendlerThe Party Wall

Montréal

Détails du livre

Publié par Biblioasis; distributé par Ampersand/UTP
Traduction de Le mur mitoyen par Catherine Leroux, Éditions Alto

Commentaires du jury

Dans The Party Wall, sa traduction magistrale du roman Le mur mitoyen de Catherine Leroux, Lazer Lederhendler rend avec brio l’esprit, le sens et la force émotionnelle du texte français.

Dans un style empreint de grâce et d’imagination, il crée une œuvre fascinante tout en étant respectueux du récit original.

Membres du jury: Deborah Blythe, David Edney, Don Wilson

Pour obtenir des entrevues avec les gagnantes et gagnants :

Geneviève Blouin, Genesis PR
514-887-8187
gen@genesispr.com

Conseil des arts du Canada :

Meredith Sharpe
1-800-263-5588, poste 4166
343-998-2627 (cell.)
meredith.sharpe@conseildesarts.ca

Personne-ressource pour la cérémonie à Rideau Hall :

Julie Rocheleau
613-998-7280
julie.rocheleau@gg.ca