1. Glossaire
  2. essai littéraire

essai littéraire

Pour la catégorie essai littéraire, l’œuvre doit présenter un texte réflexif où le point de vue et l’opinion de l’auteur sont dominants. Les essais admissibles ont recours à un style littéraire et aux techniques propres aux genres narratifs. Ils doivent contribuer de façon marquée à la littérature, à l’appréciation des œuvres d’artistes ou d’auteurs canadiens ou encore à la connaissance des arts.

Pour clarté, les œuvres suivantes ne sont pas considérées des « essais littéraires » :

  • les livres de référence et les publications universitaires, savantes ou pédagogiques;
  • les manuels professionnels et ouvrages de référence destinés à un public spécialisé;
  • les catalogues d’expositions d’arts visuels (c.-à-d. un livre sur les œuvres d’un artiste ou de plusieurs artistes des arts visuels lié à une exposition précise, qui inclut un ou plusieurs ds éléments suivants : de l’information détaillée sur l’exposition, une liste des œuvres exposées, une déclaration d’artiste et des précisions sur la provenance des œuvres);
  • les ouvrages et les documentaires illustrés dont le texte contient moins de 10 000 mots, à moins qu’ils ne représentent une contribution importante aux arts visuels ou à la littérature canadienne;
  • les ouvrages dont le texte est un recueil de légendes d’illustrations, de citations, de blagues, de pensées ou de dictons;
  • les calendriers, agendas, almanachs et livres de recettes culinaires;
  • les guides, y compris ceux sur les voyages, la nature et la gastronomie;
  • les publications sur des techniques ou des jeux;
  • les livres à colorier et les livres d’activités;
  • les livres de jeux-questionnaires et les recueils de faits divers;
  • les autobiographies et autres livres axés sur la croissance personnelle (c.-à-d. ceux qui portent surtout sur la réalisation de soi, le développement personnel, la guérison, la piété ou la spiritualité);
  • les livres de psychologie et de croissance personnelle;
  • les correspondances ou les journaux personnels, les recueils d’articles déjà publiés, les transcriptions d’entrevues, d’émissions et de communications spécialisées à des conférences ainsi que les actes de colloques, à moins qu’ils ne représentent une contribution littéraire importante.