Projets de production d'oeuvres de danse à l'écran

Icon

Date(s) limite(s)

15 octobre
En savoir plus
Icon

Montant de la subvention

Jusqu'à 50 000 $

En savoir plus

Icon

Admissibilité

Obtenir des renseignements sur l'admissibilité
En savoir plus

Le Conseil des arts du Canada, engagé à respecter l’équité et l’inclusion, accueille les demandes provenant des diverses communautés autochtones, culturelles et régionales, ainsi que de personnes handicapées.

Veuillez consulter les lignes directrices complètes [PDF, 1,1 MB]. 

Description du programme

Ce programme soutient la production et la diffusion d’œuvres de danse professionnelles canadiennes sous forme de films ou de vidéos. Ces œuvres doivent avoir le potentiel de rejoindre un vaste public, dans toutes les régions du pays. C’est pourquoi, contrairement aux programmes du Service des arts médiatiques, les plans de distribution ainsi que les permis ou les ententes de diffusion ou encore une preuve qu'un film antérieur a déjà fait l'objet d'une sélection et d'une diffusion dans un contexte professionnel sont des conditions d’admissibilité au financement. Le programme de Projets de production d’œuvres de danse à l’écran comporte deux volets :

  • Subvention de développement
  • Subvention de réalisation

Date(s) limite(s)

15 octobre

Si cette date tombe une fin de semaine ou un jour férié, la date limite est reportée au jour ouvrable suivant. Votre demande remplie, accompagnée de la documentation d’appui requise, doit être oblitérée par la poste au plus tard à la date limite.

Montant de la subvention

  • Subvention de développement : maximum de 5 000 $.
  • Subvention de production : maximum de 50 000 $.

Admissibilité

Le programme de Projets de production d’œuvres de danse à l’écran est axé principalement sur la diffusion d’œuvres de danse. Les candidats principaux peuvent être des artistes canadiens de la danse ou des arts médiatiques, des chorégraphes, des réalisateurs indépendants, des producteurs ou des compagnies de production du Canada. Un producteur ou une compagnie de production peut agir à titre de candidat principal ou de cocandidat. Le candidat principal sera considéré comme le responsable du projet et la subvention, le cas échéant, lui sera versée en totalité. Par ailleurs, si une compagnie de danse agit à titre de candidat principal, elle doit démontrer qu’elle possède l’infrastructure nécessaire pour mener le projet à terme, préciser ses réalisations antérieures et sa responsabilité en tant que producteur d’œuvres destinées à l’écran. De plus, elle doit présenter un plan de distribution confirmé, de même qu’une entente de diffusion. Si une compagnie de danse participe à plus d’un projet soumis pour une même inscription, la faisabilité des échéanciers de travail soumis par le candidat principal doit être démontrée.

Le programme s’adresse aux compagnies et aux artistes professionnels ayant déjà des réalisations (films ou vidéos) professionnelles à leur actif. Tous les membres de l’équipe de tournage doivent être des professionnels dans leur domaine et une grande partie des interprètes doivent être des professionnels canadiens rémunérés.

Si un artiste individuel, cinéaste indépendant, interprète de la danse ou chorégraphe, dépose une demande à ce programme à titre de candidat principal, il doit démontrer ses réalisations antérieures (films ou vidéos), et en être le maître d’œuvre. Au moins une réalisation doit avoir fait l'objet d'une sélection en vue d'une diffusion dans un contexte professionnel.

Les compagnies de production doivent appartenir à des intérêts canadiens et compter parmi leurs interprètes une majorité de citoyens canadiens ou de résidents permanents du Canada. Exceptionnellement, l’unique présence d’un diffuseur international pourra être considérée, mais les projets devront impliquer des artistes professionnels canadiens de la danse. Ces derniers doivent être identifiés dans la demande et leur curriculum vitae doit être joint. Il appartient au candidat de fournir des renseignements au sujet du diffuseur international (par exemple, qui est-il?, quel public rejoint-il?, etc.).

Les organismes artistiques et les diffuseurs peuvent être à l’origine d’un projet à la condition qu’une compagnie de production, indépendante ou non, et qu’un chorégraphe canadien participent au processus.

 

Pour plus de renseignements

Louise Gagné
Agente de programme
Service de la danse

1-800-263-5588 (sans frais) ou 613-566-4414, poste 4511
ATS : 1-866-585-5559