Le développement d’un nouveau modèle de financement au Conseil

Le développement d’un nouveau modèle de financement au Conseil

Publié 20 janvier 2015 par Roger Gaudet

Le Conseil des arts du Canada appuie l’évolution des arts au Canada depuis près de 60 ans. Constamment, nous avons dû aller de l’avant, suivre le rythme des innovations dans le domaine des arts et nous adapter au contexte social changeant dans lequel les organismes artistiques évoluent.

Bientôt, le Conseil des arts réalisera une autre avancée :

  • Nous préparons la mise en œuvre d’une nouvelle série de programmes nationaux déterminés en fonction de l’ensemble des diverses disciplines artistiques et non de chacune.
  • Le nombre de programmes de financement sera radicalement réduit.

Pourquoi changeons-nous?

  • Pour appuyer plus efficacement l’écosystème artistique canadien du 21e siècle.
  • Pour être aussi flexible et inclusif que les diverses pratiques et communautés que nous desservons.
  • Pour accroître notre impact organisationnel.
  • Pour présenter plus de grandes œuvres d’art à plus de Canadiens.
  • Pour réduire le fardeau administratif des artistes, des administrateurs d’art et de notre personnel.

Qu’est-ce qui ne changera pas?

  • Le montant du soutien aux arts accordé aux artistes et aux organismes ne sera pas réduit.
  • L’évaluation par les pairs comme valeur fondamentale du Conseil restera au cœur de notre nouveau modèle de financement.
  • Notre mandat, qui consiste à « favoriser et à promouvoir l’étude et la diffusion des arts, ainsi que la production d’œuvres d’art », demeure le même.

Quand les nouveaux programmes seront-ils lancés?

Actuellement, nous structurons et définissons notre nouvelle série de programmes. Au fil de cette démarche, nous avons été guidés par les commentaires reçus récemment lors de nos consultations menées auprès des disciplines artistiques et de nos pairs évaluateurs. Nous prévoyons que, d’ici l’été 2015, nous pourrons vous donner plus de détails sur nos plans et que ceux-ci seront mis en œuvre d’ici 2017. Nous comprenons qu’il est nécessaire, bien que difficile et complexe, de s’adapter aux changements et que, de nos jours, les artistes et organismes professionnels de toutes tailles font face à d’importantes pressions. Nous souhaitons atténuer certaines de ces pressions en alignant plus efficacement nos programmes sur les besoins changeants de la communauté.

Roger Gaudet

À propos de l'auteur : Roger Gaudet

Directeur de la Division des disciplines artistiques du Conseil des arts

comments powered by Disqus

Archive

Syndication